Wendakébec

spectacle de poésie, chant et musique
avec Jean Désy, Andrée Levesque-Sioui et Frédéric Dufour

Prochains spectacles

À venir

Photo Philippe Ruel

Ce projet de spectacle associe deux cultures, extraordinairement proches depuis plusieurs siècles, qui ont cependant beaucoup cheminé de manière « parallèle », mais qui, depuis quelques années, se reconnaissent de plus en plus, les Wendat de Wendake réaffirmant toute l’intelligence et la pertinence d’une langue porteuse d’une tradition et d’une culture millénaire, sachant que les habitants de Wendake s’expriment depuis plus de cent ans en français, et avec l’accent québécois.

Il existe depuis une dizaine d’années, au sein du grand public, un réel engouement pour l’autochtonie, peut-être parce que, tout à coup, la recherche identitaire québécoise ne semble plus pouvoir se faire sans un amalgame intime avec l’esprit des Premières Nations.

Marier poésie et chants wendat avec une poésie déclamée en français-québécois devient l’expression d’un gage d’avenir pour ce pays.

 

Jean Désy

Jean Désy est médecin et écrivain. Il a touché au roman, à la nouvelle, au récit, à l’essai et à la poésie. Il a fait publier plus de 35 titres depuis 1986, sans compter près de cent cinquante articles dans différentes revues littéraires. Il a aussi participé à plusieurs collectifs d’écriture.
Depuis une dizaine d’années, Jean Désy a participé à plusieurs spectacles littéraires et poétiques dont Écrire était extravagant, en compagnie d’Isabelle Duval et de Frédéric Dufour (présenté à six reprises) ; Wendakébec, en compagnie d’Andrée Levesque Sioui et de Frédéric Dufour, (présenté à trois reprises) ; Ô Nord, mon Amour, en compagnie de Julie Rousseau et de Jean-Daniel Lessard (présenté à cinq reprises), et enfin le spectacle Chorback, en compagnie d’Isabelle Duval et de Frédéric Dufour.
Jean Désy vogue entre le Sud et le Nord, entre l’écriture et l’enseignement, entre la pratique de la médecine et la littérature. Ses dernières parutions : un essai à propos de la métisserie culturelle intitulé Amériquoisie (Mémoire d’encrier, 2016) et un récit intitulé La route sacrée (éditions XYZ, 2017).

Andrée L.-Sioui

Andrée Levesque-Sioui est Wendat de la communauté de Wendake près de Québec, sa ville natale. Auteure mélodiste interprète, elle affectionne particulièrement les possibilités qu’offre l’improvisation et les jeux rythmiques de sa tradition orale. Elle côtoie les chants du monde par le chant choral, classique, yoga du son et védique ainsi que les voyages. La voix devient, cet instrument de quête d’oralité enfouie, l’éveil d’une mémoire par le chant, la langue et les tambours. Elle est l’interprète principale de trois albums: Yahndawa (2011), Fais dodo mon trésor (2012) et Ozalik (2013). Engagée dans sa communauté, elle y enseigne la langue wendat auprès des adultes et des jeunes depuis 2010.

Frédéric Dufour

Frédéric Dufour est guitariste, concepteur sonore et compositeur. Il a travaillé à titre de musicien sur plus d’une trentaine de projets au court des 5 dernières années : spectacles littéraires, courts-métrages, chanson, médiation culturelle, etc. Il est reconnu pour la qualité de ses accompagnements musicaux et pour ses «riches textures sonores».
Parmi les projets les plus significatifs auxquels Frédéric a participé, on retrouve les spectacles Aimer-tisse (2017), Wendakébec (2015-2016), Unheimlich (2016) Chorback (2016), Croisades (2015), Devenir Frankenstein (2015) Tout comme Gabrielle (2013) et Écrire était extravagant présenté à six reprises (2012-2014). Il aussi été musicien accompagnateur pour de nombreux évènements dont Ensemble, nous sommes Québec présenté au Capitoles de Québec (2017) et La nuit de la poésie en 2014 et 2015.